mercredi 16 août 2017

C'est parti pour les panneaux de paille !

Bon, après moultes et moultes tergiversations devant le tas TRÈS imposant de plaques de paille compressée et leur poids non moins imposant... on a fini par s'y mettre. En avant pour les rampants. Installation de la contre ossature bois en 6x8 fixée sur les chevrons, puis isolation en Métisse®, laine de coton.


Découpe des panneaux de paille. En travers du panneau, le mieux c'est de couper avec une scie sabre, ou une bonne scie sauteuse, car on est dans le sens longitudinal des fibres de paille. Si on coupe dans la longueur du panneau, la coupe se fait en travers des brins de paille et l'outil le plus adapté est alors la scie circulaire. Enfin, si on coupe en biais (pour les cloisons en rampant), le mieux c'est la scie sabre. Un aspirateur de chantier relié à la scie circulaire, est bien utile. Les chutes de panneau de paille, non récupérables, sont sorties du carton et conservées (litière des lapins, poules, paillage), le reste est composté.


Première plaque en rampant. Une plaque entière pèse 70 kg. Ici on est obligé de recouper car l'entraxe entre panne fait environ 140 m. C'est plus facile à manipuler car plus léger.
Les plaques sont vissées avec des vis de 140 mm auxquelles on a jouté des rondelles de 3 cm de large pour contrer l'arrachement du panneau. Vis tous les 60 cm en hauteur et tous les 40 cm en largeur.


Vue d'ensemble de la première travées de panneaux.

Aucun commentaire: